Bienvenue sur le site de Véronique Kerdranvat Bon Voyage au Pays de nos lointains Ancêtres
Bienvenue sur le site de Véronique KerdranvatBon Voyage au Pays de nos lointains  Ancêtres

Le Pays Bigouden

Face à la mer tes mystères ensorcellent les âmes qui parcourent tes chemins bordés d ajoncs épineux aux senteurs salées....et je me laisse bercée, allongée sur la mousse, rêvant de géants et de vieilles légendes ...v kerdranvat
 

Le pays Bigouden, la Terre sacrée de mes ancêtres

J'ai consacré un chapitre sur le bétyle de Kermaria retrouvé à 2 kms de ma maison natale à Combrit...cf Les enseignements secrets paru en 2016 et Finistère en 2022

Un bétyle est une météorite, au sens strict ou supposé, dans laquelle les anciens voyaient la manifestation d'une divinité, tombée du ciel

Cette pierre en granit était vénérée. ..

Ces pierres en forme de cône étaient surtout représentatives du culte du Dieu Mithra et adorées en Mésopotamie. Alors, comment ce bétyle avait-il pu se retrouver sur la côte finistérienne ?

Cette pierre mystérieuse, datée de -500 avant J.C, découverte en 1898 par Paul du Chatellier, le célèbre préhistorien breton, était, peut-être, bien plus ancienne. Nos Ancêtres souhaitaient-ils se protéger d’un futur cataclysme en honorant cette pierre lors de rituels ? Quel était le message à décoder ?

Ses quatre faces étaient gravés de motifs celtiques de tradition indo-européenne. Sur l'une d’entre elle, figurait un carré partagé en huit lignes. Le symbole du triple carré était connu dans l'Antiquité ailleurs que chez les Celtes. Cet indice me prouvait encore que nous étions les héritiers de ce peuple venu de si loin ! Ce carré divisé figurait dans la géométrie sacrée et semblait représenter l’Axe du Monde. Fallait-il y voir le symbole de l’équilibre de la planète ?

Ces divers motifs, chargés d’intentions et d’émotions, avaient-ils pour but d’éloigner le mauvais sort et les météorites par la même occasion ? Ces motifs ouvraient-ils le chemin vers l’Énergie spirituel, le moteur de la Vie ? Pouvait-on voir un lien entre le bétyle de Kermaria et le polos, cette coiffe haute figurant sur les représentations des prêtresses sumériennes de la cité de Mari, 3 000 ans avant notre ère ? Il est vrai que cette coiffes ressemblait à un bétyle. De plus, celle de mon Pays était brodée de spirales et de mystérieux motifs.

On pouvait aussi voir dans le bétyle, l’Omphalos, le symbole de l’« Œuf du Monde ». Dans l’Antiquité, sculpté dans une pierre de forme conique, comme la pierre noire de Cybèle, il représentait l’Axe du Monde. Le cône rappelait la montagne sacrée, symbole du « Pôle ».Le bétyle de Kermaria, à côté de ma maison natale, intriguait les historiens. Sur la partie inférieure une ligne sinueuse était gravée qui semblait être une forme stylisée du serpent et le sommet était entouré d’une grecque, motif antique symbolisant l’infini.

Quel était le secret de ces symboles ? Des signes identiques à celui de la figure à huit rayons, tracés sur un bouclier ovale, avaient été dessinés par des Templiers sur les graffitis du donjon de Chinon ? Quel message avaient-ils voulu, eux-aussi, nous transmettre avant d’être brûlés sur le bûcher ?

Persuadée que ce bétyle en granit avait de nombreux secrets à me révéler, je continuais mes recherches. Je m’interrogeais sur les nombreuses figures gravées, plus particulièrement, sur celle du swastika, représentée sur l’une des faces. La Pierre Sacrée de Kermaria était dorénavant conservée au musée d'archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye,(...) extrait les enseignements secrets vkerdranvat

 

Véronique Kerdranvat

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Kerdranvat Veronique Copyright Tous droits réservés