Bienvenue sur le site de Véronique Kerdranvat Bon Voyage au Pays de nos lointains Ancêtres
Bienvenue sur le site de Véronique KerdranvatBon Voyage au Pays de nos lointains  Ancêtres

La chapelle de Lizio

Un parcours codé

 

 

Lizio ( photos vk)

La chapelle de Lizio en Bretagne

"Près de Brocéliande, se trouvait l’énigmatique chapelle de Lizio. Elle était absolument extraordinaire car elle représentait un observatoire astronomique dédié au Soleil et à Sirius. Construite, vers 1200, par les Templiers, sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, et sur l’axe tellurique de Carnac au Mont-Saint-Michel, elle devait à l’origine abriter un site sacré païen. Elle tomba, malheureusement, en ruines, suite aux diverses guerres. Son architecture actuelle fut réalisée, au XVIIème siècle, par un prêtre, commandeur de l'Ordre de St-Jean-de-Jérusalem, doté de grandes connaissances spirituelles. Il rendit ainsi hommage aux Templiers en exécutant différents aménagements codés.

 

Je la connaissais bien pour avoir parcouru le chemin de Lumière, il y a quelques années, avec un initié qui me révéla ses liens mystérieux avec Sirius, Isis et Catherine d'Alexandrie. A l’extérieur, un parcours codé permettait au pèlerin de franchir six passages avant d’arriver dans l’allée centrale de la chapelle. L’autel, situé dans un vortex, était encadré des quatre colonnes représentant les quatre éléments : le feu, la terre, l’eau et l’air. Un tableau de Sainte Catherine révélait quatre objets symboliques : une chaîne suspendue à un anneau, une hache et une couronne. La chaîne reliait la Terre et le Ciel, l’anneau symbolisait le Ciel, et la hache indiquait que la révélation du secret était proche. La couronne était la récompense pour celui qui comprendrait le message de Sainte Catherine. ( Tome 2)

 

A l’extérieur, dans le premier passage se trouvaient trois piliers dont les bases étaient différentes. La première en forme de carré symbolisait la Terre, la deuxième, octogonale, représentait le passage et la troisième, ronde, à l’image du Ciel. Sur ce dernier pilier était inscrit le nom d’ISIS : qui d’après mes recherches, représentait Sirius, la destination finale. Si je m’y adossais je me retrouvais en face du calvaire, et je pouvais ainsi poursuivre mon chemin ésotérique vers le deuxième passage où une fontaine m’invitait à déjouer les nombreux symboles.(Tome 2) Dans la rigole du lavoir était gravée une croix de vie égyptienne, la croix d’Isis. Il était clair que les templiers souhaitaient révéler, par messages codés, qu’Isis et Sirius était liées par la Source. De plus, cette chapelle était soumise à plusieurs phénomènes lumineux exceptionnels. L'installation d'un gnomon et d'un système ultra sophistiqué permettaient d'apercevoir, à chaque solstice, un rayon solaire qui avançait à une heure précise et traversait toute la nef jusqu'à l'illumination totale de l'autel… Du 25 mars au 25 novembre, à sept dates précises, le soleil venait mettre en avant un détail de la chapelle".

extrait Les Enseignements secrets v Kerdranvat

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Kerdranvat Veronique Copyright Tous droits réservés