Bienvenue sur le site de Véronique Kerdranvat Bon Voyage au Pays de nos lointains Ancêtres
Bienvenue sur le site de Véronique KerdranvatBon Voyage au Pays de nos lointains  Ancêtres

 

 

 

Le hevoud, le swastika breton

Des hevoud étaient aussi sculptés dans des meubles anciens dont un magnifique lit clos, exposé au musée breton de Quimper. En effet, la porte coulissante était ornée de deux quadriskells, porte-bonheur !

 

     L’Île de Man dont je parlais dans le chapitre « Voyage aux Îles Lofoten » arbore sur son drapeau un triquètre, une sorte de triskell en mouvement dextrogyre ( en mouvement vers la droite), comme un swastika. Ce drapeau est appelé Ny Tree Casyn en mannois, en français « les trois pieds ». Il est évident que l’Ile de Man était un haut-lieu énergétique sur lequel avaient vécu nos Ancêtres Hyperboréens. Un drapeau très ressemblant flottait aussi sur la Sicile.(tome2)

Aujourd'hui mes pas m'ont guidée vers une magnifique chapelle codée dans le sud Finistère, la chapelle Locmaria-en-Hent à Saint-Yvi...le plus vieux symbole du monde, le hevoud, plus connu sous le nom de swastika, le quadriskel sacré se cachait dans le vitrail. A quelques mètres un menhir couché par le temps se reposait indiquant discrètement la présence d' un portail multidimensionnel....Un peu plus loin une allée couverte, construite il y a plus de 6000 ans, me plongeait dans un voyage hors du temps....vkerdranvat

Breizh atao

La Bretagne, symbolisée par le célèbre triskell avait occulté la période de l’avant-guerre où elle avait mis en avant la figure géométrique du quadriskell. Connu dans les milieux intellectuels, le swastika était apparu, dès 1925, comme le logo, du journal nationaliste Breizh Atao. Ce symbole ancien fut traduit du sankrit pour donner hevoud en breton signifiant bien-être. En 1927, il apparaissait sur la poitrine des partisans au congrès de Rosporden qui l’abandonnèrent en 1933 pour les raisons que l’on devine.

<

Le bétyle de Kermaria :

Cette pierre mystérieuse, datée de -125 avant J.C, découverte en 1898 par Paul du Chatellier, le célèbre préhistorien breton, était, peut-être, bien plus ancienne. Nos Ancêtres souhaitaient-ils se protéger d’un futur cataclysme en honorant cette pierre lors de rituels ? Quel était le message à décoder ?

Ses quatre faces étaient gravés de motifs celtiques de tradition indo-européenne. Sur l'une d’entre elle, figurait un carré partagé en huit lignes. Le symbole du triple carré était connu dans l'Antiquité ailleurs que chez les Celtes. Cet indice me prouvait encore que nous étions les héritiers de ce peuple venu de si loin ! Ce carré divisé figurait dans la géométrie sacrée et semblait représenter l’Axe du Monde. Fallait-il y voir le symbole de l’équilibre de la planète ?

Ces divers motifs, chargés d’intentions et d’émotions, avaient-ils pour but d’éloigner le mauvais sort et les météorites par la même occasion ? Ces motifs ouvraient-ils le chemin vers l’Énergie spirituel, le moteur de la Vie ?

 

Pouvait-on voir un lien entre le bétyle de Kermaria, la coiffe bigoudène portée dans toute la région de Pont-l’Abbé et le polos, cette coiffe haute figurant sur les représentations des prêtresses sumériennes de la cité de Mari, 3 000 ans avant notre ère ? Il est vrai que ces deux coiffes ressemblaient à des bétyles. De plus, celle de mon Pays était brodée de spirales et de mystérieux motifs. suite ...extrait de Les enseignements secrets v kerdranvat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plus anciennes représentations de svastikas avaient été gravées sur les parois de grottes préhistoriques. En Amérique du Nord, les indiens Hopis d’Arizona se considéraient comme le premier peuple de l'Amérique. D'après leur légende, ils faisaient partie des Élus et auraient survécu aux trois continents disparus, aux trois Mondes submergés. Leurs légendes racontaient la migration de leurs Ancêtres sur le continent. Et, sur les parois de leurs grottes était aussi gravé le symbole magique du swastika (....) La croix gammée des Nazis ? Non, pas du tout ! Cette croix énigmatique dont le symbole avait été usurpé par Hitler, avait, malheureusement, gardé une image négative depuis quatre-vingt ans alors qu’elle avait, à l’origine, une toute autre signification. Le swastika représentait en réalité le Bien, la Sagesse, l’Amour, le Savoir et l’Éternité. Il s’agissait d’un des plus anciens symboles de l’Humanité. Représenté sous différentes formes, on le retrouvait dans de nombreux pays aussi bien sur les bas-reliefs que sur les céramiques et les objets religieux. Il était connu chez les Japonais, les Chinois, les Indiens, les Tibétains, les Crétois, et dans les civilisations anciennes étrusque, maya, navajo, hopi, inca, persane, sarmate, hittite, scythe, ouralienne, basque et thrace. Mais peu de gens savaient que ce symbole qui unissait, mystérieusement, d'anciennes civilisations avait été, aussi, gravé dans le Finistère, à la pointe de la Bretagne. extrait les enseignements secrets v kerdranvat

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Kerdranvat Veronique Copyright Tous droits réservés